100km pour fêter la St-Jean

23 juin 2017 philippefortin1977 2

Et comment est-ce que je me sens en cette St-Jean-Baptiste, à l’aube de m’élancer pour la plus longue course de ma vie? Je dirais que je suis moins stressé que lors de mon premier marathon, car je connais davantage comment mon corps réagit face aux kilomètres. Je sais que je vais avoir mal, mais je suis prêt et j’ai hâte de dépasser mes limites. Ce qui m’inquiète le plus, ce ne sont pas les 100 km, mais bien le manque de sommeil (car nous débutons à minuit), et la digestion, car je n’aurai pas le choix de manger pour me rendre au bout.

100km dédié à Mike, mon beau-frère

11 mars 2017 philippefortin1977 2

Le 24 juin 2017, à 23h30, je serai au chalet du Mont-Royal, avec une poignée de personnes aussi folles que moi. C’est ainsi qu’à minuit je m’élancerai deux fois autour de la croix avant de redescendre jusqu’à Beaconsfield pour mieux revenir au sommet du Mont-Royal pour prendre une bière à la santé de mon chum Mike! Et je sais qu’à mon arrivé, étendu sur son nuage, y va me dire: « You’re a fucking crazy man!» Alors si vous me voyez regardez vers le ciel pour dire : Thanks! Dîtes-vous que je ne suis pas fou, je fais juste répondre à Mike!

Donc, j’appuis sur confirmer et je me lance dans l’aventure du MRSQ, 100km.

marathon

On court pour la distance et non pour le temps…

13 novembre 2016 philippefortin1977 3

J’avais besoin d’un nouveau défi pour faire suite aux trois marathons de cette année. En discutant avec mon collègue de travail; Luc P., il m’a convaincu de m’inscrire à mon premier ultra, sur un circuit plat, d’ouest en est de Montréal. Il s’agit de la course Trans-Montréal (attention aux recherches Google, le titre peut amener des résultats hors contexte!) Il s’agit d’une course de type « Fat Ass », en autonomie partielle, avec deux ravitaillements. On traverse neuf villes et arrondissements. Bref, le défi était de faire une longue entre amis à un rythme confortable. Mon objectif n’était pas de réaliser un chrono, mais bien de faire les 60 km, pour ainsi courir ma plus grande distance à vie. Je l’avoue, j’avais la chienne de ne [LIRE LA SUITE]