Marathon d’Ottawa

Le marathon était mon deuxième, et aussi la première fois où je courrais sans la présence de mes fils. En contre-partie, ma soeur et son chum ainsi que ma femme était présent pour cette course. Nous avions loué une unité avec 2 chambres dans l’ouest d’Ottawa: http://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review-g155004-d1478556-Reviews-Residence_Conference_Centre_Ottawa_West-Ottawa_Ontario.html. C’était bien modeste mais efficace. J’ai passé une belle nuit; au moins 4 heures consécutifs, ce qui excellent!

ottawateeryfox

Mes temps à l’entraînement me donnait des ailes et j’avais décidé d’attaquer le marathon avec des temps autour du 4:40/km. Par contre, je n’avais pas réussi à suivre le plan d’entraînement car j’étais trop malade (voies respiratoires), justement, je courrais le marathon avec ma pompe bleue pour la première fois.

ottawa2

Avant le départ, j’ai croisé Anne-Lune et Josee  , avec mon habillement du Canadien ça m’aidait à me faire repérer 🙂

Au premier km j’ai côtoyé Jacques T. … ce fut le seul moment où j’ai pu le voir… il était en feu.

Déjà après une quinzaine de kilomètres, je savais que la course serait longue. J’ai réussi à conserver mon pace marathon sur à peine 23-24km!!! Mes jambes ne voulaient pas collaborer. j’ai donc décidé de ralentir un peu, mais je ralentissais de plus en plus sans le vouloir. Les crampes aux mollets et aux cuisse ont débuté avant le 30e km. Pour terminer sur mes deux jambes, j’ai dû marcher énormément.

Dans les environs du 32e km, ma soeur a couru à mes côtés (une fumeuse sédentaire) et elle n’avait pas de difficulté à me suivre. Je crois que mon non-verbale l’inquiétait. Elle m’a demandé: Tu sais où est-ce que tu es? Je lui ai répondu rapidement que nous étions au marathon d’Ottawa. Elle m’a répliqué: non je veux savoir savoir s’il t’en reste long à courir. Très sérieusement, j’ai répondu; bof, y doit pas en rester long parce qu’il y a beaucoup de monde!!! OUF! Je n’étais plus dans la bulle du marathonien, je ne faisais que survivre jusqu’à la ligne d’arrivée.

ottawabrigitte

Je n’étais même plus au point d’être déçu du temps (ça c’est maintenant! lol), j’étais plus en mode survie pour essayer de franchir la ligne d’arrivée.

Par contre, la foule du marathon d’Ottawa est tout simplement hallucinante, surtout avec un chandail et une casquette des Canadiens en pleine séries!!! J’ai passé à certains endroits où les Go habs go! me donnaient la chair de poule! J’ai aussi croisé Claire  qui m’a encouragé à recommencer à courir… ce fut très apprécié!! J’ai même vu Norm que j’ai salué.

Bref, j’ai adoré mon marathon mais pas ma course. Ce fut une belle leçon qu’il ne fallait pas sous-estimer le marathon!

ottawamedaille

https://connect.garmin.com/activity/509338407

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire