Injection en toute légalité d’endorphine du coureur d’occasion

Samedi 28 janvier 2017
Je suis allé avec mon fils au Lululemon Westmout pour participer au club de course, comme chaque samedi à 9 h. Une belle gang s’y trouvait et Marcus avait annoncé un petit 7 km tranquille de récupération. En groupe, nous avons monté jusqu’aux escaliers Trafalgar. Au sommet des marches, nous avons attendu le groupe. Le coach a alors demandé de courir à 90 % jusqu’au chalet. La surface était bien, mais il y avait beaucoup de fondeurs et de groupe en raquettes… donc vive le slalom! Évidemment, le retour au Lululemon était beaucoup plus facile, car ça descendait! Une petite pause au belvédère avec Simon qui prenait des photos pour mon fil Instagram. Résumé de la sortie sur Strava.

Dimanche 29 janvier 2017

La veille, j’ai célébré notre 17e année de couple en dégustant un excellent repas avec ma femme au Machiavelli dans Pointe St-Charles. Il s’agissait d’une découverte culinaire, en naviguant sur internet, et nous avons été conquis. Une petite place avec de délicieux repas et en plus, cet endroit à l’avantage d’être un concept « Apportez votre vin ». Nous avons ensuite marché jusqu’au bar Palco à Verdun, et avons commandé un litre de Sangria. Une belle ambiance, mais une succulente et décevante sangria classique. Le goût était exquis, mais quand tu termines et qu’il y a sans exagérer la moitié de glaçons dans le pichet, ça ne te donne pas le goût de payer un autre 18 $!

Bref, il s’agissait de l’introduction pour mettre dans le contexte que je n’avais pas le goût du tout de sortir m’entraîner. Finalement, je suis sorti à l’extérieur et après moins d’un kilomètre, j’ai retrouvé mes jambes et le goût de courir. Au menu, je m’étais dit que j’essaierais d’améliorer mes temps sur certains segments. J’ai débuté par mon 2e meilleur temps sur Ivresse à l’aqueduc

Comme deuxième segment, j’ai attaqué avec un CR sur Leclair; all the way to the river

Le troisième segment, en est un moins populaire, mais j’ai tout de même obtenu un CR sur U-turn du Bipolaire

Et le dernier segment, en était un d’environ 1 km, L’évasion d’Ozzy en 4:22 où j’ai maintenu un rythme de 4:05/km, sur les trottoirs du boulevard Lasalle où je devais faire du steeple chase à chaque coin de rue pour enjamber les flaques d’eau.

Finalement, je suis sorti à reculons et j’ai eu beaucoup de plaisir. J’aime beaucoup utiliser les segments de Strava pour essayer de me surpasser lors de mes entraînements en intervalles. Résumé de ma sortie sur Strava. 

Mercredi 1er février 2017

C’était l’heure du 2 km test à la piste intérieure de l’Université McGill. Mon fils Simon s’est donc retrouvé à mes côtés pour le départ de ces dix tours de 200 m. Pendant le premier km, nous avons échangé nos positions, mais 400 m avant la fin, il m’a littéralement largué, pour terminer l’épreuve devant moi. L’orgueil du père vaincu ne s’est même pas manifesté, j’ai davantage eu un sentiment de fierté de voir mon petit homme aussi fort sur la piste. Finalement, il a terminé la course avec un temps de 7 h 32 et je l’ai suivi en 7 h 40. Il va bien falloir que je prenne ma revanche cette année… ce n’est pas vrai que mon fils va me dominer! 

Samedi 4 février 2017

Nouvelle routine du samedi matin, depuis quelque temps; la sortie de groupe avec le club de course du Lululemon Westmount, à 9 h. Par contre, mon fils Simon a déclaré forfait après une grosse semaine. Je me suis donc dit que c’était le moment idéal pour courir jusque là bas. Le seul problème c’est que je suis parti un peu tard, donc j’ai dû courir un peu plus vite. J’en ai donc profité pour décrocher un CR sur un petit segment non achalandé sur Briand

 

Dimanche 5 février 2017 

J’ai stationné la voiture dans le coin de Westmount et j’ai décidé de me lancer tranquillement sur la rue Sherbrooke, en direction de l’est. C’est alors qu’en regardant ma montre, je me suis dit que je pourrais rejoindre le club de course de Lululemon sur St-Denis avec Arianne Raby qui se déroule chaque dimanche à 10 h. Je n’ai pas poussé, outre la montée de la rue St-Denis. J’ai pu admirer les splendides sculptures de glace qui longent les commerces de la rue St-Denis en 4:33/km. Avec le groupe, nous avons couru autour du parc Lafontaine sur environ 7.5 km. J’ai ensuite descendu avec Arianne jusqu’à la rue St-Antoine, et moi j’ai continué en solitaire jusqu’à Notre-Dame pour ensuite emprunter Peel et Wellington. J’ai terminé la sortie après 21.1 km dans Pointe St-Charles où j’ai récupéré une auto-mobile. Résumé sur Strava 

 

 

Une photo publiée par Philippe Fortin (@runner_phil) le

 Cette semaine fut loin des grosses semaines de kilométrage qui mènent à un marathon, mais mes jambes sont fatiguées et sont contentes de prendre une petite pause pour écouter le Super Bowl avec ailes de poulet et quelques bonnes bières froides. Mais honnêtement, je pense que j’ai maintenant la piqûre de courir en groupe avec des passionnés de tous les niveaux qui s’injectent en toute légalité l’endorphine du coureur d’occasion que nous sommes tous!! Mais pourquoi courir? Simplement pour profiter de la santé que la vie me donne. Car mon expérience m’a fait remarquer qu’il ne faut rien tenir pour acquis. Bref, sortons courir en entrée, en plat principal et en dessert sur le menu de la vie. Dévorons les kilomètres avec appétit, chacun à notre rythme.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire