Essaie #1 Yasso 800s

téléchargement

J’ai décidé d’inclure de façon hebdomadaire des séances de Yasso 800s dans mon plan d’entraînement. Mais qu’est-ce que le Yasso 800s?

Bart Yasso est l’inventeur de cette technique qu’il a partagé dans la revue spécialisée Runners World. Selon lui, si tu es capable de réaliser la séance d’intervalles de 10 x 800m en 3 min. 30 sec. (avec le même temps de récupération, entre chacun), tu peux prétendre être capable de conclure le marathon en 3h30!!

J’avoue que je suis assez sceptique à cette affirmation, comme avec chaque tableau vous donnant votre temps espéré sur le marathon en prenant vos temps de référence sur des distances inférieures. Par contre, j’aime le principe et j’ai le goût d’expérimenter.

D’autres sites internet remettent aussi en question la caractéristique prédictive du temps sur la distance du marathon. Le site anglophone Runnersconnect, qui en plus de douter de la valeur prédiction du Yasso 800s, mettent en doute l’utilité concrète pour l’entraînement du marathon de ce type d’entraînement. Selon ce site, ce test surévalue d’environ 5 minutes le temps du marathon.

Bref, je vais inclure une séance de Yasso 800s , chaque semaine. Le but n’est pas de prédire on temps… de toute façon,je ne suis pas rendu là! L’objectif principal est surtout de varier le type d’entraînements. Le premier défi sera 4 x 800m en 3min. 30s avec une récupération identique. J’ai ajouté à cela 4km de warm-up et 4km de cool-down. Ce qui devrait me donner un peu plus de 12km. Et chaque semaine, je répéterai avec une série de plus.

Avec mon plus vieux de 13 ans (que j’ai sorti de son habitat naturel; sa chambre et son XBox!), nous sommes partis en courant tranquillement jusqu’à la piste Fitz-Prévost à Lasalle. Nous avons donc longé la rue Champlain jusqu’à Central. Un petit 4km bien mollo car mon ado à trouvé difficile de sortir à 7:15am pour bouger! Donc un pace entre 5:52 et 6:30/km.

Une fois à la poste, il devait pendre son cell( il faut bien viser les champs d’intérêt!), pour me guider sur ma vitesse au 400m. Timidement, il me disait, plus vite, moins vite…c’était mieux que rien! Je dirais que la séance a très bien été, mais j’ai toujours pris un peu moins que le 3:30 entre les séries. 4 séries c’était juste assez pour faire pomper la patate et alourdir les jambes… mais j’ai déjà hâte d’en ajouter la semaine prochaine!

Pour le retour, nous avons couru 4km un peu plus vite; entre 5:32/km et 6:00/km

1 Comment

  1. Moi aussi je suis sceptique pour prédire le temps au marathon. La piste à lasalle, je ne connais pas…à quoi ça ressemble? en gravier?

Laisser un commentaire