Défi Hivernal Ile-Bizard 2017

Après, une semaine idéale pour ressortir les shorts à l’entraînement, le matin de la première course de l’année fut à l’antipode de cette merveilleuse semaine printanière qui venait de s’achever. La veille, j’avais le ventre qui tourbillonnait comme une machine à laver au cycle « spin ». Incapable de manger des repas complets, j’ai grignoté régulièrement, car je savais que j’avais besoin d’énergie pour le 5 km du lendemain matin!

En plus, le ciel pleurait son ennui de l’hiver en fugue, d’un crachat en continu d’une pluie accumulant les flaques d’eau un peu partout. Et quand, je regardais la météo, il était évident que l’hiver allait revenir au bercail pendant la nuit, et j’avais peur que la rue se transforme en une énorme patinoire. 

La nuit de sommeil fut tourmentée par des bruits d’estomac qui essayait de me communiquer son inconfort. Quand je me suis levé, j’ai sauté à la fenêtre pour observer les conditions extérieures. Wow! l’asphalte est sec tellement le vent a bien travaillé pendant la nuit. J’ai enfilé un petit déjeuner du bout des lèvres et j’ai attendu mon amie Caro qui amenait Simon et moi dans sa limousine familiale.

Le premier à courir était Simon. Dans le branle-bas de combat matinal, nous n’avions pas trouvé de tuques pour lui, et il était impossible qu’il coure les oreilles au vent; selon moi elles seraient tombées! hahaha! Alors je lui en ai achetée une dans un petit kiosque. Les membres du Tribe Run Club se sont tous déplacés pour encourager le plus jeune coureur du club qui portait fièrement sa camisole.
Il a eu un excellent départ, mais on remarquait que le vent semblait lui compliquer la tâche dans la célèbre montée de L’Île-Bizard. Rapidement, les deux premiers l’ont dépassé et il tentait de les accrocher sous les hurlements hystériques de son père qui débordait de fierté de voir son fils se battre pour une place sur le podium. Il court chez les 14-15 ans malgré qu’il aura 13 ans toute la saison, car son anniversaire est en novembre.

Quand il est revenu vers le fil d’arrivée, Marcus et moi l’attendions pour courir les 500 derniers mètres avec lui. Il était vidé, et avait froid aux mains et aux pieds. Il a conclu en 7:55, en 3e position au classement général et par le fait même, de sa catégorie d’âge.

Rapidement après son arrivée, je lui ai enlevé la camisole pour y installer mon dossard. Après le car sharing, je pratique maintenant le tank sharing! Que voulez-vous? Quand nous sommes fiers de faire partie d’un club, on veut s’afficher. 

Pour la course d’aujourd’hui, j’avais la chance d’avoir un lapin personnel; Marcus Tomiuk, ambassadeur Lululemon et l’entraîneur du Tribe run club. Je voulais courir sous les 20 minutes, mais je doutais d’avoir l’énergie suffisante pour le faire. L’approche du coach était différente de ce que je suis habitué. Il me demandait de courir plus lentement au début alors que je suis habitué à partir comme une fusée. Avec le recul, je dois lui dire merci, car la montée avec le vent de face aussi puissant, j’aurais brûlé toutes mes énergies en un seul maigre kilomètre.

Mon résumé Strava de la course

Le vent était un facteur important dans cette course, j’essayais de me cacher de celui-ci, mais ce n’était pas évident. Déjà après un kilomètre, je sentais mes jambes faiblir. J’avais hâte d’arriver au 4e km, car je savais que j’aurais droit à une descente avec le vent favorable. Finalement, j’ai réussi à franchir la ligne d’arrivée en 17e position sur 334 et 4e de ma catégorie des 40-49 ans avec un temps de 20:26, qui dans les circonstances est excellent!  Mon prochain défi sera la Course et marche populaires de LaSalle qui se déroulera le dimanche 26 mars 2017

Photo de groupe du Tribe run club

Résultats du Tribe run club et amis :

2km:
Simon F. 7:55    3e/72   3e de sa catégorie

5km:
Rebecca S.  15e/334  1ère femme overall  00:20:23.2
Marcus T.     16/334    4e de sa catégorie     00:20:26.3
Philippe F.    17e/334   4e de sa catégorie  00:20:26.5
Marc L.  25e/334  5e de sa catégorie  00:21:10.5
Lecia M.  28e/334   2e femme overall   00:21:20.0
Ian E.  60e/334  9e de sa catégorie   00:23:38.6
Pablo D.  65e/334   12e de sa catégorie  00:24:03.6
Laura T.   72/334   6e de sa catégorie  00:24:19.9
Tony H.   96e/334  16e de sa catégorie  00:26:40.4
Caroline D. (elle va finir par se joindre à nous!)  97e/334  8e de sa catégorie  00:26:27.1
Paulina O.  99e/334  9e de sa catégorie  00:26:44.6
Sabrine C.  101e/334  5e de sa catégorie  00:26:47.6
Mélanie P.  118/334  8e de sa catégorie  00:27:15.8
Je n’ai pas trouvé Sarah sur Sportstats… mais j’ai trouvé Mark Levine: J’ai hâte de voir la photo de Zoom Photos ! 🙂 

10km
Raul B.      52e/256  13e de sa catégorie   00:45:08.1

 

 

 

 

 

1 Comment

Laisser un commentaire