Courir «juste» des 5 km

 

Après une grosse année qui dépassera les 2800 km de course à pied. Trois marathons en compétition (Des érables, Longueuil et Montréal), en plus de mon tout premier ultra : La course Transmontréal où j’ai traversé l’île de Montréal d’ouest en est. Sans hésiter, je peux dire que je suis fier de ma saison où j’ai poussé ma folie de coureur à un niveau qui berce l’endorphine dans le quotidien de mes pensées.

En plus des compétitions, d’autres fous de kilomètres en running shoes, m’ont invité à deux sorties de baptême en trail; la première au Mont-Tremblant et la seconde au Mont Orford où nous avons eu droit à un avant-goût de la saison hivernale alors que la neige s’accumulait au rythme des kilomètres que nous grimpions! Par ailleurs, lors de mes entraînements en solitaire, j’ai effectué un marathon en plus de découvrir le coin de Brébeuf où j’étais en vacances.

D’un point de vue humain, ce fut une année en montagne russe. La perte de mon père et de mon beau-frère en début de saison estivale a eu pour effet de couper mon enthousiasme. Par contre, les segments Strava autour de l’hôpital MUHC se font toujours accompagnés de Mike, mon beau-frère, qui le jour de la St-Jean, a laisser endormir son dernier souffle à tout jamais.

D’un point de vue performance, je retiens surtout que j’ai brisé, non sans difficulté, la barre des 3h30 au marathon, lors du marathon de Longueuil. Et sur Strava, je me suis amusé avec les segments, Voici les segments où je suis en tête depuis 2016 :

https://www.strava.com/segments/13601451 Grand Boulevard (de NDG à Terrebonne)

https://www.strava.com/segments/13472551 Petite montée Northcliffe

https://www.strava.com/segments/13044375 L’écureuil volant

https://www.strava.com/segments/7978532 Premier 1.5km du 5k demi lachine

https://www.strava.com/segments/12277135 Laurendeau | De l’Église-Jolicoeur

https://www.strava.com/segments/12264429 Le survivant

https://www.strava.com/segments/11315107 Hommage à Édouard Fabre

https://www.strava.com/segments/11242033  Descente Lansdowne Part 2

https://www.strava.com/segments/11529898 Sprint Beurling de Allard à Moffat

https://www.strava.com/segments/11438887 8e avenue à GAgné

https://www.strava.com/segments/11438861 Centrale dir Lasalle (9e av a  terrasse…)

Et maintenant, c’est le temps de planifier la saison 2017. Que devrais-je faire ? Continuer à essayer de m’améliorer au marathon ? Affronter le 100km du MRSQ ? Ou me lancer dans les courses de trails ? Après réflexion, j’ai le goût de rejeter du revers de la main la totalité ces défis d’endurance pour faire «juste» des 5 km.

Décider de faire une saison de 5 km, est un retour aux sources. Mes premières courses sur route furent des 5 km. À l’adolescence j’avais même réalisé un temps de 17:33, à Magog. Mes temps étaient toujours sous les dix-neuf minutes. En 2010, quand j’ai décidé de revenir timidement à la course, mon objectif était de descendre sous les vingt-cinq minutes; mais sans réels entraînements, donc sans réel succès.

J’ai réussi en 2013, pendant mon plan d’entraînement pour mon premier marathon. Ainsi, j’ai participé à quelques 5km pour le plaisir. L’île Bizard  24 :22 , Lasalle  22 :55 , St-Laurent  22 :14, Ste-Thérèse  22 :30 (avec un 2k en 7 :59 auparavant), Chateauguay  22 :05, Outremont  20 :16, Sherbrooke 19 :54, Angrignon 20 :16. Rapidement, j’ai gagné en vitesse malgré que je suivais le plan de Courir au bon rythme 1 destiné pour le marathon.

J’ai toujours aimé le côté expéditif du 5 km. Il s’agit de la seule course où je ne regarde jamais ma montre, je me défonce le plus que je peux, pendant environ vingt minutes. Par contre, je me questionne si je serais capable d’améliorer mes temps au 5 km en appliquant un programme d’entraînement destiné à cette distance. Donc, je vais essayer de me baser sur le programme de Courir Mieux, jusqu’à la course de l’île Bizard. Je ne me fixerai pas d’objectif de temps car au mois de février… on ne sait jamais ! Mais pour l’année 2017, j’aimerais franchir la barre des 19 minutes. Est-ce une utopie pour un coureur qui amorce sa «carrière» chez les 40-49 ans? On verra.

Bref, je vais essayer de faire quelques courses du circuit endurance avec mon plus jeune et probablement le plus vieux qui feront le 2km (c’est le côté abordable pour courir en famille, qui a fait pencher la balance pour planifier la saison 2017), et ensuite j’aurai peut-être le goût d’ajouter des plus longues distances entre les compétitions.

 

8 Comments

  1. Bonne chance dans ton nouveau défi! Je suis moi même dans la mi-quarantaine et je n’ai jamais couru autre chose que des 5 km, j’adore cette distance, j’ai recommencer à courir il y a cinq ans et tant qu’il y aura de l’amélioration je compte poursuivre sur cette distance. Au plaisir de peut être se croiser un jour lors d’une course!

      • Rien de planifier encore pour 2017, habituellement je débute fin février les courses parfois du côté du Vermont pour me remettre dedans…ensuite j’ y vais selon la forme du moment. Je m’inscris rarement d’avance car parfois avec de jeunes enfants il y a certains imprévus. Sur le circuit endurance je crois pas aller à LaSalle ayant encore en mémoire ma première course ou il a fait -25 et avec le manque d’expérience ce fût plutôt difficile.
        Peut être Saint-Laurent. Et toi des inscriptions pour 2017?

        • Pour l’instant l’île Bizard en février…brrr… Avec 0 attente car la météo est trop imprévisible. Et certainement Lasalle car c’est tout près de chez moi 🙂 Après on verra avec mon fils qui m’accompagnera. 🙂

  2. Il n’y a pas de mauvaise réponse pour tes choix. Il suffit de se brancher et d’y aller. Les pros du 5000m font régulièrement 100km et + par semaine. La recette du succès est de suivre un programme adapté à ta condition et de ne pas négliger les aspects hors-course: nutrition, étirements, repos, etc.

    Bon succès pour 2017.

  3. Je te souhaite une bonne année de course 2017. Tu as raison, le marathon n’est pas tout en course à pied. Il est important de competitionner sur des distances plus courtes pour travailler notre vitesse.

Laisser un commentaire