6e semaine de préparation pour le marathon des érables

Semaine 6 sur 14
56.2 km
4 h 48
114m D+

Mardi, le 1er mars 2016

Sem6-1Une petite séance d’intervalles après le travail et avant le souper, ce sont des conditions gagnantes pour des problèmes digestifs. À moins que je sois puni pour la collation que j’ai engloutie de manière un peu trop gourmande! Ça doit être pour cela que je me suis inscrit à un événement des courses gourmandes comme marathon printanier. Bref, j’ai quand même réussi à faire mes 3 x 3 minutes en 4:15/km,  presque pile sur le temps visé. Mes temps d’intervalles furent: 4:14, 4:16 et 4:18, et les conditions partiellement glacés des trottoirs sont les raisons pour lesquelles je n’ai pas réussi à maintenir le rythme. Sur Strava, j’en ai profité pour monter au classement d’un segment: 3e au classement général sur Champlain et centrale à Bishop-Power

 

 

Mercredi 3 mars 2016

Sem6-2Lors de mon premier marathon, je ne courais que quatre fois par semaine, et j’avais modifié mon entraînement de Courir au bon rythme en ajoutant le temps de la cinquième sortie à une ou plusieurs des autres journées d’entraînements. Cette fois-ci, je prends le temps de faire cette petite balade, et je crois que d’être actif cinq jours par semaine ne pourra qu’être productif. Ce soir, j’ai pris une pause photo sur le bord du fleuve. J’ai essayé de maîtriser l’art du selfie en mouvement avec le retardateur. Disons qu’il me reste beaucoup de pratique avant d’être un maître de cet art. Par contre, il sera plus plaisant d’essayer cela avec des Celsius positifs, car cette fois-ci, mes doigts gelaient. Par contre, les trottoirs sont exempts de glace, ce qui facilite le travaille du coureur que je suis. J’ai terminé plus tôt au travail pour éviter le blizzard qui ne s’est jamais pointé le bout du nez.

 

Jeudi 4 mars 2016

Sem6-3Courir au bon rythme prescrivait un 35 minutes au rythme marathon. Moi j’ai décidé d’en faire 8 km. J’ai maintenu cette distance sous les 4:50/km sans aucune difficulté, je devais toujours ralentir pour être le plus près possible du rythme visé. Le parc Angrignon était sur une belle neige tapée et c’était très agréable d’y courir, en tout cas plus que la dernière fois où je m’étais retrouvé sur un anneau de patinage de vitesse! Il faisait un peu froid, environ -25, mais le soleil était radieux. Les seuls moments désagréables étaient avec le vent de face. Sans poussé, j’ai monté dans un classement sur Strava : 8e au classement général sur Senkus de Cordner a newman

 

Dimanche 6 mars 2016
Sem6-4Changement dans mon programme d’entraînement pour le week-end. J’ai abusé un peu trop de la sangria en ce vendredi. Résultant en une journée où j’étais dans l’impossibilité de faire quoi que ce soit, alors encore moins la longue de 1 h 30! Et dimanche matin, je devais faire la course MEC de Bois-de-Liesse, mais j’ai déclaré forfait étant donné que mon dernier repas remontait à vendredi soir. Je suis donc parti un peu plus tard, en ayant pris le temps de manger, pour une longue de deux heures. Équipé de ma ceinture d’hydratation, je suis parti sans manteau et sans chapeau. C’était une journée sublime pour courir. J’ai croisé plusieurs coureurs sur le chemin. C’était très agréable malgré mon énergie déficiente!! J’ai été me promener à l’île des sœurs sans trop savoir où j’étais, mais je savais qu’un jour je me retrouverais. Bref, un beau 23 km pour récupérer de mes abus du vendredi.

2 Comments

  1. Contente de constater que tu tiens toujours le cap, lorsque je suis en manque de motivation je viens ici et ça me redonne un p’tit boost pour la suite. Bravo pour tes réalisations, ta persévérance. Continue!

Laisser un commentaire