5e semaine de préparation pour le marathon des érables

SEMAINE 5 sur 14
70.8km
6h08
235m D+

Une semaine de fou serait le terme approprié. Une semaine d’entraînement digne du Sud québécois. De la neige, de la pluie et du verglas ont compliqué les déplacements. Bref, je devrais être plus fort quand l’hiver se dissipera sous les rayons de soleil printanier!

Mardi le 23 février 2016
sem5-1
À l’agenda, j’avais une réunion en soirée pour un remue-méninges sur les moyens de pression pour manifester notre désaccord aux coupures en CPE, qui allégeront nos portefeuilles individuels de quelques dizaines de dollars par semaine! J’ai donc décidé de courir avant le début de ma journée. Le cadran s’est lamenté à 4 h pour me donner le temps de manger un peu et surtout m’injecter de la caféine. J’ai quitté la maison, un peu avant 5hooam. La beauté de cette folie matinale est que je n’ai pas besoin d’utiliser les trottoirs, la rue m’appartient. J’avais 3 x 5 minutes en @4:15 — 4:20/km à réaliser. Je n’attendais pas impatiemment la fin de l’intervalle, il me restait de l’énergie. Bref, je me sentais fort et en contrôle lors de cette séance d’intervalles. J’ai réussi à me classer 3e au classement général sur Centrale dir. Verdun sur la plate-forme Strava.

 

Jeudi le 25 février 2016 (matin)
sem5-2Mercredi, je devais courir un 35 minutes sans pousser. Mais il y a des limites à ma folie! La journée fut merveilleuse avec une belle neige qui déguisait les trottoirs. Mais dès l’après-midi, les précipitations se sont changées en pluie, et en pluie verglaçante. Et quand je parle de précipitations, je devrais davantage parler de déluge. Il était difficile de se déplacer en voiture, alors pas certain que j’aurais voulu m’aventurer dans cette merde! J’ai donc décidé de faire deux sorties le mercredi. La première étant le 35 minutes, j’ai emprunté la piste cyclable pour ensuite me rendre à Pointe st-Charles!! Mes orteils étaient gelés, j’essayais de les bouger en courant. Je devais traverser des lacs temporaires glacials, avec un fond glacé pour pratiquer mon agilité en patinage artistique improvisé. Bref, une petite sortie, avec des conditions plus que désagréables.

 

Jeudi 25 février 2016 (PM)

Sem5-3Programme double sur la table, je devais retourner affronter la météo capricieuse qui jouait à la plus maligne. J’ai décidé de sortir du fond de mon placard mes Asics Gel-Artic4, qui sont équipés de crampons métalliques pour éviter de chuter sur la glace. Par contre, j’ai vite compris que les trottoirs n’avaient presque plus de glace et que les flaques d’eau devenaient de plus en plus rares. Mais, mes asics ont conservé mes pieds au chaud lorsque j’ai dû traverser des lacs de fortunes au milieu d’intersections. Je devais faire 20 minutes au rythme marathon (4:50-5:00/km), mais j’en ai fait un peu plus. J’ai fait un total de 5 km. Les rythmes de chacun : 4:40, 4:48, 4:48, 4:45, 4:48. Donc un peu plus vite que la prescription du programme.  Très belle sortie dans son ensemble, c’est le fun quand on a de la difficulté à ralentir à son easy pace.

 

Samedi 27 février 2016
sem5-4
La plus belle journée de la semaine d’un coureur de marathon est sans contredit la longue sortie! Ce matin, la température était quand même agréable, environ -10 degrés. Les trottoirs étaient parfois ensevelis sous des petites roches (oui, oui, les mêmes qui grafignent mon plancher de bois.) Alors que d’autres ressemblaient davantage au Red Bull crashed ice. La photo du haut qui est située à gauche est un bon résumé des trottoirs sur Côte Ste-Catherine dans Outremont. Mon parcours était simple; je démarrais de Verdun jusqu’au tunnel St-Remi pour ensuite monter St-Jacques et Décarie jusqu’à Côte Ste-Catherine pour me diriger en direction du Stade Olympique pour ensuite partir chercher une auto-mobile dans Hochelaga afin de revenir à la maison. Mon rythme était toujours trop rapide, malgré les trottoirs difficiles. J’ai bien fait sur Strava. Voici le résumé des résultats que j’ai obtenus;

 

Dimanche 28 février 2016
sem5-5Je devais faire trente-cinq minutes, mais j’avais envie d’un peu plus. J’ai décidé d’arrondir ma semaine à 70 km sans trop forcer. Il y avait une belle neige agréable qui déguisait le ciel. Étant donné que la glace était fort présente hier, je n’ai pas pris de chance et j’ai chaussé mes asics artics-gel 4. Disons que c’était une neige agréable jusqu’à ce que je revienne sur mes pas par la piste cyclable sur le bord du fleuve. Le vent de face anéantissait ma visibilité, déjà qu’elle est réduite quand je sors sans lunette! Durant toute la sortie, je n’ai fait qu’une pointe de vitesse sur un segment Strava. J’ai réussi à me hisser 2e au classement général sur Centrale (de Champlain a 68e)

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire